Imprimer la page

Plateforme de concertation CPAS

A l’issue d’une période constructive de concertation avec les acteurs du secteur de l’aide à la jeunesse ainsi que les secteurs partenaires, le décret du 4 mars 1991 relatif à l’aide à la jeunesse a été modifié et voté par le Parlement le 28 novembre 2012 et est entré en vigueur en mars 2013. Cette réforme touche notamment aux aspects liés à la prévention générale en aide à la jeunesse et redéfinit les missions, la composition et le fonctionnement des Conseils d’Arrondissement de l’Aide à la Jeunesse (CAAJ).

Aujourd’hui, la nouvelle composition des CAAJ est recentrée sur le secteur de l’aide à la jeunesse dans le but d’accroître la cohérence intrasectorielle. Cependant, il était primordial de garantir une collaboration intersectorielle au travers de platesformes de concertation.

C’est dans ce cadre et en référence à l'article 23 du décret du 4 mars 1991, que la plateforme de concertation AAJ/CPAS s'est instaurée et a débuté ses travaux en juin 2014.

Cette plateforme est composée des personnes suivantes qui ont toutes voix délibérative :

1° le conseiller de l’aide à la jeunesse ou la personne qu’il désigne,

2° le directeur de l’aide à la jeunesse ou la personne qu’il désigne,

3° au minimum, trois membres du CAAJ ou au minimum trois personnes déléguées par le CAAJ selon les modalités qu’il détermine,

4° les présidents des CPAS de l’arrondissement ou les personnes désignées par les conseils de l’action sociale.

Elle est co-présidée par un membre du C.A.A.J. (visé au 3°) et par un membre des CPAS (visée au 4°). Elle se réunit au moins quatre fois par an.

Cette plate-forme est chargée :

-        de stimuler et de favoriser la mise en réseau ainsi que la collaboration entre les acteurs concernés,

-        d’évaluer la mise en œuvre dans l’arrondissement de protocoles de collaboration intersectoriels, comme le protocole cadre de collaboration entre les CPAS et les conseillers et directeurs de l’aide à la jeunesse,

-        de transmettre au CAAJ des recommandations et des avis en vue notamment d’alimenter le diagnostic social et l’évaluation du plan d’actions de prévention générale,

-        de fournir au CAAJ tout élément permettant à ce dernier d’exercer sa mission d’information et d’interpellation.

Afin de créer une dynamique constructive entre les deux secteurs, ce sont des directeurs et des travailleurs sociaux intéressés à activer le protocole de collaboration qui sont désignés pour y siéger.

Cette plateforme de concertation à l’échelle de l’arrondissement de Mons constitue la possibilité d’instaurer de manière permanente un dialogue constructif entre les deux secteurs, au bénéfice des jeunes et des familles.

A ce jour, quatre réunions se sont tenues et quatre autres dates futures ont été fixées.

Les thèmes suivants ont été abordés:

- présentation du diagnostic social et du plan d'action du CAAJ et illustration par une action de prévention générale,

- présentation du volet des actions de prévention en rapport avec le public jeunes et parents dans les compétences des CPAS,

-réactions et discussions des représentants CPAS sur le diagnostic social et le plan d’action du CAAJ,

- pistes de travail : le passage relais jeune mineur à jeune majeur et la précarité infantile

 

Identification de l'utilisateur

Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:
Identification