Imprimer la page

Notre philosophie

Notre concept : être un opérateur de synergies dans une démarche participative !

Un Conseil qui opère la mise en place de synergies et la mobilisation des acteurs concernés par le développement harmonieux des enfants et des adolescents, tel est le concept qui, progressivement, se met en place dans les têtes, les actes, le plan d'action.

Progressivement !

En effet, le Conseil chemine depuis près de 6 ans à la recherche d'un dispositif qui permette

- de positionner le secteur de l'Aide à la Jeunesse aux charnières (école, PMS, ONE, AWIPH, mouvements de la jeunesse organisée, initiatives locales et communales, justice, services spécialisés, communes et parlementaires...).  Les charnières, c'est ce qui unit, assure le passage, ouvre les portes, anime les échanges, évite les replis...

- de mobiliser les acteurs et leurs pratiques.

- de mutualiser les expériences menées, d'identifier les plus pertinentes, de leur donner une audience.

- de donner de la voie et de la voix.  En créant des espaces de rencontres, de concertation et de pollinisation croisée, le Conseil cherche à identifier des voies nouvelles en matière d'éducation et d'aide auprès des jeunes et de faire entendre une voix concertée autour des problématiques de jeunesse.

Cette démarche en construction se dévoile progressivement dans son architecture.  Elle est née de l'action pilote menée par le Conseil dans le domaine de la collecte de la parole des jeunes.

Une architecture vivante dans un processus d'évaluation et d'amélioration continue

1. Pour rencontrer ses objectifs, le Conseil élabore progressivement une nouvelle architecture

Celle-ci voit l'ouverture d'un chantier proposé à chaque groupe d'intervenants, l'ensemble étant coordonné par le Conseil.

Quels sont ces groupes d'intervenants ?

- La commission de Prévention générale du Conseil

- L'assemblée annuelle des secteurs (enseignement, AWIPH, justice, ONE, PMS, secteurs spécialisés...)

- L'assemblée du secteur de l'Aide à la Jeunesse

- L'assemblée des parlementaires de l'arrondissement

- L'assemblée des élus communaux de l'arrondissement

- ...

Chaque groupe se voit une fois par an au minimum, identifie des problématiques ou des thèmes à approfondir, renvoie une contribution au Conseil, qui élabore ainsi un plan d'actions (qui se veut pluriannuel et non pas annuel !).

Chaque groupe, en retour, se voit chargé d'un aspect du plan d'action.

2. Dans un processus d'évaluation et d'amélioration continue, le succès de cette manière de travailler résidera (car nous en sommes aux prémices) dans la capacité du Conseil (appuyé par une Section de Prévention générale et une Commission de Prévention générale fortes et dans une parfaite maîtrise conjointe avec le SAJ) de piloter cette démarche participative, de lui offrir des occasions et des outils d'évaluation, des temps d'appropriation collective et la définition d'objectifs communs.

Identification de l'utilisateur

Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:
Identification

Pas d'article dans la liste.